Ce que j’aime c’est la hauteur, le vertige, les vues et panoramas imprenables… Alors il était bien naturel d’aller faire une visite au point culminant de Bordeaux : La Flèche St Michel.

Situé dans le quartier St Michel, la flèche est en fait le clocher attenant à la basilique St Michel. Sur son parvis, prend place, tous les Lundis matin, le marché en plein air.

La basilique date de la fin du 15ème siècle et a été construit à l’emplacement de l’ancien ossuaire de la paroisse St Michel. En 1496, le clocher avec ses 120 m de hauteur est le 2ème clocher de France après celui de Strasbourg. Aujourd’hui, le sommet de la flèche surmonté par une croix de 4m55 atteint les 114m60 de haut.

Celui ci a été plusieurs fois reconstruit à cause de la foudre, de la tempête…

En entrant, nous avons préféré commencer par le haut que par le bas. On se réserve la crypte après l’effort…

En premier lieu, on accède au premier étage qui se trouve à 23 m de haut. Le panorama est déjà superbe. On y voit tout Bordeaux, on découvre des immeubles très anciens, on devine les communes alentours…

Puis on continue vers le sommet du clocher. Courage, il n’y a que 230 marches au total …

On en pouvait plus. Faut dire qu’on avait pédalé toute la journée juste avant, dans tout Bordeaux et je précise encore que mes mollets sont asséchés. Ils sont vides y’a pas de muscles. C’est comme ça, ça arrive. C’est la nature quoi.

Bref, petit temps d’arrêt devant les 7 cloches en volée et des 15 cloches fixes toutes belles avec leur gravure, leurs teintes émeraudes (avec un peu de fiente de pigeons aussi mais C’EST LA NATURE, soyez pas dégoûtés). On a adoré ce petit break car nous n’avions jamais vu le mécanisme des cloches d’aussi près.

Puis, on repart pour enfin arriver au sommet du clocher, ou plutôt à la deuxième terrasse à 47 m de hauteur. La vue est à couper le souffle. Une étendue de toit, de monuments, la Garonne et son sillon,… Bordeaux est immense. Les photos parlent d’elles mêmes.

A savoir pour les fanatiques de rapace (comme moi) que dans le clocher, un faucon crécerelle colonise la tour et empêche les pigeons de nicher dans la flèche. Trop sympa le faucon.

Puis, après avoir bien admiré notre ville, nous sommes redescendues tranquillement (les jambes tremblantes car tétanisées par l’effort) vers la crypte.

La crypte de St Michel a une histoire originale mais macabre. En effet, c’est lors des travaux de terrassement de l’ancien cimetière paroissiale en 1791, que l’on a découvert 74 corps en très bon état de conservation. Ces momies sont rapidement disposées côte à côte dans la crypte de la flèche et attirent les curieux. De grands écrivains comme Stendhal, Victor Hugo, Flaubert… se laissent prendre au jeu de cette visite macabre. Puis en 1979, les momies sont retirées et enfin inhumées dans le cimetière de la Chartreuse par respect et mesure d’hygiène.

Aujourd’hui, dans la crypte, vous pourrez revivre cette époque via une projection sur les murs de l’histoire des momies de St Michel. Ce documentaire est très bien fait et l’ambiance du lieu rend la chose aussi glauque qu’à l’époque.

FLECHE ST MICHEL
Place Canteloup
33000 BORDEAUX
Ouvert tous les jours
De 13h à 12h et de 13h à 18h
Adulte 5€ – Enfant de -12 ans Gratuit

Écrit par

la-route-joyeuse_signature

Aurélie

Curieuse, épicurienne, gourmande, baroudeuse et insatiable.
Rédactrice Web / CM / Traductrice - Freelance

Retrouvez mes coups de cœur et mes bons plans en Gironde et ailleurs !

La Route Joyeusse Blog Culinaire - Aurelie ToledoLa Route Joyeusse Blog Culinaire - FacebookLa Route Joyeusse Blog Culinaire - TwitterLa Route Joyeusse Blog Culinaire - Google PlusLa Route Joyeuse Blog Culinaire - Youtube